jeux

Jeux : comparer le volant qu’il faut

Le Thrustmaster T300RS, ce volant de la dernière génération coute 600 euros. Equiper d’un pédalier à 3 pédales T3PA et de 2 add-ons dont le shifter TH8A. C’est un must-have pour un gamers qui aiment relever le défi des grandes courses en ligne. Il y a aussi le volant Advance Spirit of Gamer Race Wheel Pro, il s’agit de la solution la moins onéreuse avec seulement 60 euros. Si vous aimez vous faire tout simplement plaisir sans prise de tête, c’est le volant qu’il faut. A vous de faire le bon choix car ce ne sont ni les volants, ni les virages qui manquent.

Jeux : les missions d’un game designer

Un jeu vidéo qui tient la route, c’est avant tout un jeu qui réussi le pari de garder le joueur scotcher à l’écran. Cette mission est principalement celle du game designer. Il doit faire en sorte que son jeu présente une certaine forme de jouabilité. Véritable cerveau de l’opération, le game designer est celui qui crée les personnages du jeu. Il définit l’environnement dans lequel évoluent chaque scène, chaque étape. Il met en place les différents niveaux du jeu tout en gardant une certaine ligne directive. Il doit aussi être un bon narrateur, son histoire doit être en phase avec l’attente de la cible de son jeu. Ses capacités à créer, à attiser la flamme du jeu et son esprit d’inventeur lui permet de proposer à chaque étape des niveaux toujours plus intéressants. Une fois que le jeu ait été développé, le game designer doit effectuer les tests, modifié s’il le faut. Un jeu qu’il aura validé peut sortir pour séduire les cibles du jeu. Le game designer est donc le cerveau de l’opération lors de la création d’un jeu vidéo allant de la conception à la sortie de la version finale, il est considéré comme le chef d’orchestre dans son équipe.