sante

Sante : que faut-il retenir du rythme cardiaque ?

70 à 75 battements par minutes soit 100 000 palpitations par jour, c’est le rythme normal de fréquence du cœur. Ce tambour incessant est régulé par deux systèmes nerveux indépendants : le sympathique qui accélère le battement et l’antisympathique qui la ralentit. Les fibres qui parcourent le pompe cardiaque est directement lié au centre nerveux bulbaire, des informations constantes va donc de cette région du cerveau au cœur et vice-versa. Aussi, si vous avez un rythme cardiaque trop élevé, sachez que le cœur peut être maîtrisé depuis le cerveau.

Santé : la loi Macron fortement contesté

La France vient d’autoriser la publicité sur l’Alcool grâce à la loi Macron. Une décision qui a tout de suite fait monter des voix. La Mutualité française et l'Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (Anpaa), l'Institut national contre le cancer (Inca)… annoncent être « outrées » et « scandalisées » face à cette disposition qui selon eux vont favoriser la prise d’alcool en France. L’Inca de rappeler tous les dangers que ce soit direct ou collateraux dû à la prise d’alcool : accident de voiture, maladies cardiaques etc.) 50 000 personnes ont une cause de décès liées à l’alcool selon encore cette Association et cela montera de plus belle si on poussait par Publicité les jeunes de s’adonner à ce boisson.

Les Associations appellent alors à une prise de responsabilité du Gouvernement face à cette disposition qu’elles jugent « honteuse ». Le président de l’Anpaa, Alain Giroud a fait savoir ses inquiétudes en confirmant que l’alcool en lui-même est déjà un produit dangereux et qu’avec de la publicité, cela aggravera de surcroit le danger éventuel représenté par celui-ci.

Avant la loi Macron, il y avait la loi Evin qui empêchait toutes sortes de publicité sur ce produit. Après un lobby la publicité l’emporte à l’unanimité.